Vous êtes ici : Résidence pour séniors : toutes les informations et actualités » Actualité » Préparer sa retraite avec l’investissement immobilier

Préparer sa retraite avec l’investissement immobilier

Préparer sa retraite avec l’investissement immobilier
5 (100%) 4 votes

Pour un salarié, prévoir sa période de retraite est crucial voire prioritaire. Vu la situation où la prise en charge des personnes retraitées n’est plus certaines, avoir une source de revenu secondaire est indispensable une fois que vous ne serez plus en activité Parmi les options qui s’offrent à vous pour assurer vos vieux jours, l’une des plus prisées et certainement l’investissement immobilier.

L’investissement immobilier pour un meilleur avenir

Déjà intéressant lorsque l’on est encore actif, l’acquisition de son logement avant la retraite est la solution idéale pour ne pas subir les remboursements en n’étant plus salarié. Etre propriétaire est déjà bien en limitant les charges fixes, mais ce qui est mieux serait d’investir dans l’immobilier pour location. Avoir une propriété secondaire est un investissement à long terme qui constituera un revenu complémentaire sûr et très peu risqué.

Les options pour un investissement immobilier

Pour ce faire, plusieurs offres de prêts sont disponibles grâce aux différentes institutions bancaires. L’investissement immobilier peut se faire également à partir de capital issu de l’épargne retraite dont principalement l’assurance vie. Les loyers peuvent constituer un remboursement des emprunts lors de l’acquisition selon différents dispositifs fiscaux dont la loi Scellier, la loi Girardin, la loi Malraux et bien d’autres.

Acheter pour revendre

Une formule avantageuse également est possible pour les personnes possédant une résidence secondaire. En effet, vendre sa résidence secondaire comblera les charges nécessaires durant sa retraite et donnera un cadre de vie aisé en sachant bien gérer ses ressources, cependant non intarissables.

Une location partielle, pour moins d’impôts

L’option suivante consiste à bénéficier de sa propriété en y proposant une location partielle. Ceci dépendra premièrement de la superficie disponible à la location. Le propriétaire va donc disposer d’un espace restreint dans sa propriété et louera le reste. Des exonérations fiscales sont possibles sur cette pratique et par conséquent avantageuses pour le propriétaire durant sa retraite.

Le viager, une option intéressante

La dernière option est de vendre en viager occupé. Ceci consiste à vendre sa propriété tout en continuant à y habiter. Des conditions ont été mises en place pour rendre possible la pratique. Le principe repose sur l’estimation de la propriété et de l’espérance de vie du propriétaire. Un important abattement fiscal est appliqué lors de la vente en viager occupé.

Un bien qui se transmet de père en fils

Faire une donation avec charges est aussi un bon moyen pour alléger les charges relatives à la retraite. Le principe consiste à la transmission en nue-propriété aux héritiers. Le bien est transmis en pleine propriété aux enfants lors du décès des parents. Les héritiers peuvent verser un complément de retraite ou prendre à leur charge les frais de fonctionnement de la maison mais ne paieront pas de droits de succession trop élevés.

L’investissement immobilier : que des avantages

Afin d’avoir les fonds nécessaires pour l’achat ou la construction de votre maison, il vous sera certainement nécessaire de faire des prêts. Renseignez-vous sur les meilleures banques en consultant des sites comme www.detective-banque.fr. Un investissement immobilier visant à être propriétaire lors de ses vieux jours et même de bénéficier d’une location, implique une forte diminution des charges à une période de baisse des revenus, ouvrant ainsi plus de possibilités.